You are using an outdated browser

In order to deliver the greatest experience to our visitors we use cutting edge web development techniques that require a modern browser. To view this page please use Google Chrome, Mozilla Firefox or Internet Explorer 11 or greater

Découvrez tous les avantages de faire partie de notre communauté.
Community
INITIALISER SESSION

Entrez dans Community pour bénéficier de tous vos avantages.

REJOIGNEZ COMMUNITY

Rejoignez Community maintenant et vous commencerez si vous devenez Follower à bénéficier de nombreux avantages gratuits et encore bien d’autres avantages si vous devenez Ami ou Membre Corporatif

DÉCOUVREZ COMMUNITY

Le nouvel espace pour les passionnés d’art et culture où vous pouvez participer en tant que Follower, Ami ou Membre Corporatif.

DÉCOUVRIR AVANTAGES
Mécenat: Mécénat: Iberdrola
Mécenat: Mécénat: Iberdrola
Alberto Giacometti saliendo de su estudio en Paris, 1948

Alberto Giacometti sortant de son atelier à Paris, 1948
Photo : Emmy Andriesse
© Emmy Andriesse
Collection Fondation Giacometti, Paris

Alberto Giacometti en su taller de Paris sosteniendo un elemento

Alberto Giacometti dans son atelier, tenant un élément de Projet pour une place, ca. 1932
Photographie anonyme
Collection Fondation Giacometti, Paris

Alberto Giacometti retratando a su mujer

Alberto Giacometti peignant un portrait de sa femme Annette dans son atelier de Stampa, 1954
Photographie d’Ernst Scheidegger
© Ernst Scheidegger
Collection Fondation Giacometti, Paris

Le saviez-vous...?

LES ATELIERS D'ALBERTO GIACOMETTI


Le projet Didaktika vous propose des espaces didactiques et des activités spéciales qui complètent chaque exposition et fournissent des outils et des ressources pour vous faciliter une meilleure appréciation et compréhension des œuvres exposées.

Dans cet espace pédagogique, vous pourrez en savoir plus sur le sculpteur et peintre suisse Alberto Giacometti (Borgonovo, Suisse, 1901 —Coira, Suisse, 1966) et découvrir  les deux espaces dans lesquels l'artiste a travaillé : l'atelier spacieux et lumineux de son père à Stampa— le village dans lequel il a vécu enfant, dans la vallée de Bergalia – et l'atelier parisien, situé rue Hippolyte-Maindron qu'il a occupé pendant presque 40 ans à partir de 1926. 

L'ATELIER DE GIACOMETTI À PARIS


En décembre 1926, Alberto Giacometti emménage dans ce qui sera son atelier jusqu'à la fin de ses jours : un studio loué, de 23 m2 à peine, situé rue Hippolyte-Maindron, près de Montparnasse. Un de ses frères, Diego, le rejoint en 1929 et devient son assistant. Entre autres tâches, Diego était chargé de construire les socles et les structures en métal sur lesquels Alberto réalisait ses sculptures en plâtre, et il appliquait également la patine sur les bronzes.

L'atelier était un studio minuscule, étroit et inconfortable, avec quelques petites annexes où vivaient les frères Giacometti. Il y avait des livres, des peintures, des dessins et des sculptures en plâtre empilés partout, et l'espace était si petit que parfois l'artiste sortait les sculptures dans la rue pour réfléchir à leur échelle. Giacometti écrivait souvent ses idées ou faisait des croquis directement sur les murs. Les portraits et les peintures qu'il y a réalisés sont empreints de la lumière du jour grise qui passait à travers les fenêtres. Sa palette était essentiellement grise et ocre avec une touche rougeâtre. Pour satisfaire son obsession créatrice, l'artiste demandait constamment à ses amis (dont certains intellectuels comme Simone de Beauvoir, Jean-Paul Sartre et Isaku Yanaihara) et à sa famille (comme son frère Diego et son épouse Annette) de poser pour lui. En 1932, par exemple, il réalisa deux dessins pour Donna Madina Gonzaga – une aristocrate italienne avec laquelle il s'était lié d'amitié – et on peut y reconnaître en arrière plan, bon nombre des œuvres que l'artiste avait réalisées à cette époque et d'autres sur lesquelles il travaillait. Parmi elles, deux qui font actuellement partie des collections Guggenheim: Femme cuillère (1926–27, fonte de 1954) et Femme qui marche (1932).

En 1942, à la suite de la Seconde Guerre mondiale, Giacometti quitta Paris et s'installa à Genève. Diego s'est occupé d’entretenir l'atelier comme l'artiste l'avait laissé jusqu'à son retour en 1945. Même s’il était devenu un artiste reconnu et aisé, il n'a jamais quitté cet atelier, car il s’y était particulièrement attaché. En effet, malgré les petites dimensions, le sculpteur affirmait que plus il y restait longtemps, plus il devenait "grand".

Après la mort de Giacometti en 1966, le studio fut rendu à son propriétaire. Annette, veuve de l'artiste, conserva tous les éléments qui le constituaient : les murs peints, les meubles et les œuvres qui occupaient chaque centimètre de ce minuscule studio. En juin dernier l'Institut Giacometti a inauguré à Paris une reconstruction de cet atelier, rendue possible grâce aux éléments conservés par sa veuve.

L'ATELIER DE GIACOMETTI À STAMPA


Le père d'Alberto, Giovanni Giacometti, peintre et graveur néo-impressionniste suisse de renom, avait transformé en atelier l'ancienne écurie près de la maison familiale dans la vallée de Bergalia et il le partagea avec son fils durant son enfance et son adolescence. À sa mort, Alberto occupa ce lieu et, bien qu'il vivait déjà à Paris à l'époque, il y reviendra chaque été pour rendre visite à sa mère et à d'autres parents. De temps en temps, il se rendait aussi à Stampa en hiver. Les dimensions, la luminosité, le confort et l'ordre de cet atelier contrastaient avec l'espace minuscule, gris, pauvre et bariolé de l'atelier parisien. Entre les murs en bois de pin de l'atelier de Stampa, Giacometti s'est concentré sur le dessin et la peinture, bien qu'il ait aussi réalisé des sculptures en plâtre et en argile. De ses fenêtres, l'artiste pouvait voir les montagnes imposantes et les paysages verdoyants de la vallée de la Bergalia, qu'il dessinait et peignait, en particulier les arbres dont les formes lui faisaient penser à des silhouettes humaines. C’est là, dans les années 1940 que Giacometti a commencé à représenter de façon régulière sa mère, Annetta, une femme à fort caractère. Annette Arm, avec qui il se maria en 1949, deviendra quant à elle son modèle habituel posant patiemment pendant des heures, tant dans le salon de la maison familiale que dans l'atelier de Stampa et dans les différents lieux où elle accompagnera le sculpteur. Giacometti était très méticuleux dans l'exécution de son travail par rapport à la position de chaque personne représentée et la distance à maintenir entre l'artiste et le modèle. Ainsi, le sol de l'atelier de Stampa était rempli de marques qui n'étaient jamais enlevées, indiquant la position exacte des pieds de la chaise de chaque modèle, de son tabouret et du chevalet, lui permettant les jours suivants, ou l'année suivante, si l'artiste n'avait pas fini son travail pendant son séjour, de le reprendre à la même distance et dans la même position. L'atelier de Stampa était spécial parce qu'il s'agissait d'un cadre à la fois artistique et familial, que le père et le fils ont partagé pendant des années et dans lequel l'artiste revenait pour rendre visite à sa mère et continuer son travail. Parmi les œuvres qu'il y a réalisées, notons certaines de ses peintures grises. "Si je vois en gris, et dans ce gris la multiplicité de toutes les couleurs que j'éprouve et que je voudrai reproduire, pourquoi donc utiliser une autre couleur," disait l'artiste.

Activités

Foto conferencia giacometti

CONFÉRENCE

Jeudi 17 octobre, 18h30

Catherine Grenier, directrice de la Fondation Giacometti et commissaire de l'exposition Alberto Giacometti. Rétrospective, offrira sa vision sur la large production de l'artiste suisse.

Lieu et heure : Auditorium du Musée, 18h30.

En savoir plus


Foto reflexiones compartidas

RÉFLEXIONS PARTAGÉES

Vision curatorielle
Mercredi 24 octobre. Petra Joos, commissaire de l'exposition.

Concepts clés
Mercredi 31 octobre. Marta Arzak, Directrice adjointe d'Éducation et d'interprétation.

En savoir plus

Foto sesiones creativas

SÉANCES DE CRÉATION [+18] ATELIER DE MODELAGE ET DE SCULPTURE

Les samedis 3 et 10 novembre, 18h00

Nous découvrirons comment Alberto Giacometti a travaillé avec des matériaux tels que l'argile ou le plâtre, ainsi que la relation entre ses sculptures et certains objets du quotidien.

Lieu : Salle d’éducation

En savoir plus

Ressources

Audioguide et guides adaptés

Audioguide et guides adaptés

Les audioguides, disponibles à l'entrée du Musée, permettent d’approfondir l'information sur les œuvres de chaque exposition.

Consultez auprès du guichet d'Information la disponibilité d'audio/vidéo guides pour les personnes souffrant d'un handicap cognitif, auditif et/ou visuel. 

Écoutez les audio-guides

visitas-expres

Visites Express

Courtes visites gratuites qui favorisent une transmission concrète et dynamique des contenus artistiques. Consultez les thèmes, les langues et les points de rencontre au Guichet Information.

Entrées: activité gratuite comprise dans l'entrée du Musée. Places limitées (minimum 5; maximum 20 personnes, sans réservation préalable et suivant l'ordre d’arrivée)

Utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et vous offrir un service plus personnalisé. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation.
Pour changer la configuration ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter notre politique de cookies